Scroll to top

Top

Geen reacties

À propos de la réalité augmentée

Gepost op 05/12/2015
À propos de la réalité augmentée

Les analystes du monde mobile nous assurent que la réalité augmentée aura intégré le quotidien de plus d’un milliard d’utilisateurs d’ici 2020. Mais qu’est-ce que la réalité augmentée exactement ? Une technologie futuriste à venir ? Est-ce que moi, en tant que consommateur lambda, j’y ai déjà été confronté ? Plus que probablement. Explications.

D’abord, démystifions. Qu’est-ce que la réalité augmentée ? Techniquement, il s’agit simplement de superposer à une image réelle une couche de données virtuelles. La réalité est donc « augmentée » par du digital. Prenons des exemples concrets.

Vous êtes amateur de foot ? Lorsque vous regardez un match et que la ligne du hors-jeu se trace sur votre écran lors d’une image arrêtée, vous faîtes face à un exemple parfait de réalité augmentée.

Certaines voitures sont équipées de caméras dont le flux est retransmis sur votre écran de contrôle lorsque vous vous parquez. Des lignes se dessinent sur le sol pour vous aider dans la manœuvre. C’est de la réalité augmentée.

Alors, pourquoi en parle-t-on de plus en plus aujourd’hui ?

Une question de technologie

Tout d’abord, parce que la technologie progresse et se démocratise. D’après une étude publiée en 2015, 44% des belges de plus de quinze ans utilisent un smartphone. Cette pénétration est significativement plus grande dans trois groupes : les hommes, les plus jeunes et les classes sociales plus aisées. Ainsi, 80% des individus de sexe masculin entre 15 et 24 ans possèdent un smartphone.

Autre point important à prendre en compte : les progrès de la technologie. Les appareils mobiles sont plus rapides, plus puissants, et plus accessibles. Ce sont eux qui vont jouer le rôle de vecteur pour le développement de la technologie – en attendant que les lunettes connectées atteignent un stade de développement suffisamment avancé, notamment en termes d’esthétique.

Aujourd’hui, les smartphones catalysent la réalité augmentée. Comment ?

Quels contenus peuvent être ‘augmentés’ ?

Les gens ont tendance à considérer la réalité augmentée comme étant une technologie liée à la vision. Ce n’est pas vrai. Par exemple, l’application ‘Inception’ (tirée du film du même nom) crée des atmosphères de rêve en induisant du son dans les écouteurs de l’utilisateur lorsque certaines conditions sont réunies : rester complètement immobile, faire face à la lumière du jour ou… être en Afrique. Ainsi, la réalité des utilisateurs est augmentée par du son en fonction de données digitales recueillies par le GPS, le micro, la caméra et le gyroscope du smartphone.

Mais, pour être tout à fait honnête, il est vrai que le potentiel de la réalité augmentée ne se réalise pas pleinement par le son. En Nouvelle Zélande, une marque de pizzas a créé une application transformant son carton d’emballage en… jeu d’attaque de zombies.

Le fonctionnement est enfantin : vous lancez l’application dédiée, et le flux caméra de votre smartphone se lance. Vous ‘scannez’ l’emballage et le programme ‘reconnaît’ certains de ses éléments distinctifs (logo, forme). Cela déclenche alors le lancement de l’expérience augmentée.

Le résultat est fun et est clairement au service d’objectifs marketing. En jouant, les clients pouvaient gagner des garnitures ou des pizzas gratuites, débloquer de nouveaux zombies et de nouvelles armes, ou partager leurs résultats sur les réseaux sociaux. Derrière cet énorme coup de boost à la notoriété de la marque se cache en réalité une stratégie de rétention et d’acquisition totalement novatrice.

Plus près de chez nous, l’agence Big Bad Wolf s’est ainsi spécialisée dans les expériences de réalité augmentée (et virtuelle) à destination du grand public et des marques.

Le développement technologique : un tremplin

C’est maintenant un secret de polichinelle : les caméras dites « 3D » vont bientôt faire leur apparition sur la plupart de nos smartphones. Pour les plus férus de techno, on vous conseille de jeter un œil au Project Tango de Google. Concrètement, cela veut dire que nous serons en présence, dans nos poches, d’une technologie capable d’appréhender les volumes et les distances.

Imaginez : vous emménagez dans un nouvel appartement. Celui-ci est vide. Vous sortez votre téléphone, lancez l’application IKEA et faites apparaître les meubles de vos rêves directement sur l’écran, aux bonnes dimensions. Et comme par hasard, le géant suédois l’a déjà fait.

Avec un peu de créativité, les applications sont infinies dans des domaines aussi variés que le médical, le tourisme, la publicité, la maintenance ou l’entertainment…

Plaats reactie

propos-de-la-ralit-augmente